Support et contact

Pour consulter l'aide de l'application TousAntiCovid : Accéder à la base de connaissance

Pour contacter l'assistance de TousAntiCovid, si vous avez une question sur l'application... : une adresse e-mail.

Réseaux sociaux

Questions fréquentes

Que faire si je n’ai pas de smartphone ou si je ne suis pas à l’aise avec le numérique ?

L’application a été pensée pour :
- Être accessible aux personnes en situation de handicap et être simple d’usage.
- S’adapter aux situations particulières, notamment s’agissant du personnel hospitalier, du personnel au contact du public, etc.

Le taux d’équipement en smartphone a, par ailleurs, beaucoup progressé en France ces dernières années : il était de 77% en 2019. 
Il y a un nombre considérable de Français qui ne sont pas équipés d'un smartphone, notamment parmi les personnes âgées.
L’identification des personnes contacts est d’abord réalisée par les médecins et l’Assurance maladie. En cas de test positif, vous serez entièrement pris en charge par des équipes dédiées à l’identification des cas contacts, même si vous ne pouvez pas utiliser l'application.

Est-ce que l’application consomme beaucoup de batterie ?

Il peut y avoir une consommation légèrement supérieure qui entraîne une recharge supplémentaire. Les développements techniques ont permis de limiter l’impact de ce problème.
Lorsque vous êtes chez vous ou seul, vous pouvez désactiver l'application. Une fonction de rappel vous permet de vous informer de redémarrer l'application.

Pourquoi TousAntiCovid me demande l’autorisation pour accèder à ma position ou à mon appareil photo ?

Mon appareil photo

Si j’ai un résultat de test positif, un QR code sera mis à ma disposition avec mon résultat de test pour alerter via Tous AntiCovid les personnes avec lesquelles j’ai été à proximité.
Ce code pourra être saisi ou scanné avec l’appareil photo et c’est pour cela que l’application demande si elle peut utiliser cette fonctionnalité.
Le fait de déclarer un test positif et d’alerter les utilisateurs qui ont été à proximité relève du volontariat et j’aurai toujours le choix de le faire le moment venu. 

Ma position

Pour les téléphones fonctionnant sous Android, il n’est pas possible d’activer le Bluetooth sans activer le positionnement.
Néanmoins, l’application TousAntiCovid n’utilise à aucun moment cette fonctionnalité et ne fonctionne qu’avec le Bluetooth. Il est ainsi impossible pour TousAntiCovid de géolocaliser les utilisateurs. L’ensemble des données échangées et stockées dans l’application TousAntiCovid sont décrites dans la rubrique confidentialité de l’application.

L’application suit-elle mes déplacements ?

L’application utilise la possibilité de détecter la présence de téléphones à proximité à partir des technologies Bluetooth. Elle ne peut suivre les déplacements des personnes et ne connaît pas leur identité.
Elle n’utilise à aucun moment la localisation des personnes, notamment par les données GPS des téléphones portables, à la différence du choix fait par certains pays.

L’application TousAntiCovid fonctionne-t-elle aussi hors de France ?

L’application est disponible dans les stores de tous les pays et traduite en 6 langues.
Ainsi, une personne qui voyage en France peut utiliser l’application quel que soit son pays d’origine. Le contact de deux personnes qui ont l’application et se croisent à l’étranger sera aussi enregistré.

En dehors de la France, il est conseillé d'utiliser l'application du pays local lorsqu'elle existe ; compte tenu qu'elle majoritairement utilisée auprès de la population habitant le pays.

Pourquoi ne pas utiliser la solution proposée par Apple et Google ?

La France n’envisage pas de recourir aux solutions lancées par Apple et Google, qui ne correspondent pas aux choix qui ont été faits par notre pays en termes d’architecture (architecture dite décentralisée).

Les solutions proposées par Apple et Google reposent sur la transmission, dans tous les smartphones, de pseudonymes pour les personnes diagnostiquées positives.
Cela revient à dire qu’un diagnostic médical, même sous une forme encryptée, circule dans toutes les applications. En termes de cybersécurité, les risques de failles sont non négligeables.

Modèle centralisé ou décentralisé ?

Un débat existe au sein de la communauté scientifique entre un modèle dit centralisé et un modèle dit décentralisé. Il est normal et souhaitable qu’il y ait un débat scientifique sur la meilleure façon de concevoir une telle application, en offrant toutes les garanties de sécurité et de protection de la vie privée.

En revanche, ce débat doit être indépendant des partis pris des grands acteurs du numérique et le choix doit in fine revenir aux États, qui doivent arbitrer entre des solutions qui présentent, chacune, des avantages et des inconvénients propres à chaque pays.

Toutes les architectures comprennent des éléments centralisés (serveurs, dispachers) et décentralisés (les smartphones).
Concernant les projets qui s’inscrivent dans le cadre européen de protection des données, les informations échangées et stockées sont des « crypto-identifiants » éphémères.

Que deviendra l’application après l’épidémie ?

Un des principes fondateurs de TousAntiCovid est son caractère temporaire. Elle n’aura plus lieu d’exister après la fin de l’épidémie. Ce principe est inscrit dans le décret pris pour créer l’application.

Par ailleurs, chacun peut décider, à tout moment, de désinstaller l’application, entrainant la suppression de toutes les données enregistrées au bout de 14 jours.

Date de dernière mise à jour : mardi 06 avril 2021